La Chute
Accueil Note d'intention Albert Camus Ivan Morane Presse Actions culturelles Espace Pro


La Chute

d’Albert Camus


Adaptation : Catherine Camus et François Chaumette

Mise en scène, scénographie et lumières : Ivan Morane

Avec
Ivan Morane


son : Dominique Bataille  - collaboration artistique : Bénédicte Nécaille

Production Réalités/ Compagnie Ivan Morane avec l’aide de la Spedidam
Création au Théâtre du Chêne Noir, Festival d’Avignon 2014


 


L’ARGUMENT

Parue en 1956, La Chute - d’abord intitulée Le Cri par Albert Camus – est un court roman, ou une longue nouvelle puisque tout d’abord destinée à paraître dans L’Exil et le royaume.
Elle raconte la confession – sous forme de monologue – d’un ancien avocat parisien, Jean-Baptiste Clamence, devenu selon ses dires « juge-pénitent » à Amsterdam. Elle s’adresse à « un » interlocuteur choisi dans un bar dans lequel ils se rencontrent. Mais cette confession va très progressivement se transformer en accusation contre l’humanité entière.
La seule façon pour Jean-Baptiste Clamence de supporter encore la Vie, sa vie, est non seulement d’avouer ses lâchetés, ses contradictions, ses hypocrisies, mais de révéler ainsi à son interlocuteur – ici aux spectateurs, à tous les spectateurs – les siennes. Quand l’auditeur se reconnaît dans le miroir du narrateur, celui-ci se retrouve provisoirement calmé, capable de jouir quelques instants de son succès avant de recommencer le plus rapidement possible avec un autre…
La théâtralité de ce récit m’a semblé évidente, passionnante à rechercher en moi et à construire scénographiquement avec un minimum d’objets.
Les six parties du roman sont préservées dans l’adaptation pour le théâtre, signée par Catherine Camus et François Chaumette. Si nous changeons de lieu, nous restons toutefois enfermés dans la tête de Jean-Baptiste Clamence; et une fois que l’on y est rentré, il n’y a plus d’issue.