Timon d'Athènes
Accueil Note d'intention Biographies Presse Presse web


De William Shakespeare

Traduction Jean-Claude Carrière
(éditions Centre international de création théâtrale)

Adaptation et mise en scène Cyril le Grix

 

Avec
Patrick CatalifoXavier BazinPhilippe CatoireThibaut Corrion
Thomas Dewynter
René Hernandez, Maud ImbertJérôme Keen
Alexandre Mousset
Carole Schaal

Et avec la participation artistique du studio d’Asnières – ESCA :
Aksel Carrez, Ghislain DeclétyValentin Fruitier, Thomas HarelJérémy Hoffman-Karp 


Musiciens
Karim Touré - percussions // Florent Hinschberger - trompette // Jon Lopez De Vicuna - saxophone ténor, baryton et flûte traversière.
 

Collaboration artistique et chorégraphie Emilie Delbée — scénographie Benjamin Gabrié — construction Rémi Cassan et Lelia Demoisy — lumière Carole van Bellegem — costumes Cécile Box et Maguelone Jacquemont — composition musicale et création sonore Julian Julien — ingénieur sonore Ivan Paulik

 

Production : La Torche ardente Cie.
Avec le soutien du Théâtre 13 / Paris, dans le cadre d’une résidence de création, avec la participation artistique de l’ENSATT.
Avec le soutien de l’ADAMI « L’Adami, société des artistes-interprètes, gère et développe leurs droits en France et dans le monde pour une plus juste rémunération de leur talent. Elle les accompagne également par ses aides financières aux projets artistiques. » et de la SPEDIDAM.
En coréalisation avec le Théâtre de la Tempête. // Ce spectacle a bénéficié du Mécénat culturel privé & entreprise (loi du 01.08.03) // Grand bienfaiteur : François Meynot // Bienfaiteur : Francois le Grix, décoration // Parrain : Entreprise Rigolot // Archange : Michel Joyeux.

 

Nominations Molières 2017 :
Patrick Catalifo (comédien dans un spectacle du Théâtre Public)
 
 

Timon-photo01


Le riche Timon vit entouré de flatteurs qui profitent de ses largesses mais, bientôt acculé à la ruine, il se tourne en vain vers ceux qu’il avait comblés et organise un dernier festin… Il s’enfuit alors pour mener sur une grève déserte une vie solitaire, jusqu’au jour où il découvre un trésor qu’il distribue avec malignité aux adversaires d’Athènes. Timon exhale ensuite son amertume dans un dialogue avec le philosophe Apémantus, son rival en misanthropie… Et voici venir les sénateurs : menacés par les troupes d’Alcibiade, ils supplient Timon de retourner dans la cité où l’on est prêt à lui rendre justice… Mais Timon ne reviendra ni ne pardonnera, allant jusqu’au bout de sa haine du monde aussi extrême qu’inexpiable. C’est avec Le Roi Lear que Timon d’Athènes offre la plus grande affinité : l’ingratitude y est source de folie et les actes de générosité mettent à la merci de débiteurs sans scrupules. Égoïsme, avidité cachée, orgueil aveuglent les personnages. Timon d’Athènes ou le destin d’un homme qui, ignorant le doute et la nuance, « n’a jamais connu le milieu de l’humanité, mais seulement les extrêmes ».  

 

Chargée de diffusion : Cécile de Gasquet - 01 73 54 19 16
c.degasquet@atelier-theatre-actuel.com