Le Jeu de l'amour et du hasard
Accueil A propos Presse Biographies


C'est drôle, subtil, clair et vif.
Un des meilleurs spectacles de ce début de saison.

Télérama - Sortir

Tous les comédiens réunis par Galin Stoev sont fascinants
de grâce et de subtilité et il les dirige avec une science profonde des affres de l'amour.
Un éclat d'une modernité lumineuse est ici donné à Marivaux.

Figaroscope 

Un spectacle alerte, allègre, tout en humanité et lumières. 
La Croix 

Marivaux plein de grâce. 
Courez-y ! Cette nouvelle mise en scène du "Jeu..."
et les comédiens du Français lui redonnent tout son piquant.

Le Point 
 

 

Promise à Dorante, Silvia obtient de son père de faire la connaissance de son prétendant sous le masque de sa servante Lisette, qui jouera le rôle de sa maîtresse. Lorsque Dorante se présente à son tour dans l’habit de son valet Arlequin qui endosse les vêtements de son maître, les couples réassortis sont pris à leur propre piège, sous le regard amusé et éclairé du père bienveillant. Face à ce jeu de hasard où les troubles bousculent les convenances, les protagonistes répondent en faussant la donne et jouent la comédie jusqu’à se perdre.

 

Silvia 
C’est que je suis bien lasse de mon personnage ;
et je me serais déjà démasquée, si je n’avais pas craint de fâcher mon père. 
Acte II, scène 11