L'Alpenage de Knobst
Accueil A propos Presse Biographies


Résumé


Un théâtre présente « l’Alpenage », dernière oeuvre d’un dramaturge contemporain avant-gardiste, Monsieur Knobst. Ce soir-là, deux couples seulement ont eu la curiosité de délaisser leur petit écran, reflet symbolique de la crise majeure de la Culture aujourd’hui. Le premier couple est un couple de retraités, cultivés, élégants, le second est l’alliance improbable d’une infirmière fatiguée et d’un acteur quadra un peu aigri, auxquels s’ajoutent une jeune ouvreuse et son amoureux, un chômeur rebelle.

Et commence une longue attente devant un rideau baissé qui n’en finit pas de ne pas se lever.

Agacement d’abord puis inquiétude, angoisse enfin quand les spectateurs s’aperçoivent que le lieu dans lequel ils sont réunis, se disloque, s’effondre.

Alors chacun tend vers ses limites et se révèle dans ce moment incertain dont on s’apercevra qu’il est orchestré par Monsieur Knobst, grand provocateur de ce cauchemar catastrophe.

 


Les Personnages


Un couple de retraités :

EDMOND: homme chaleureux, ingénieur retraité.

BERTHE: bourgeoise cultivée, épouse d’Edmond.


Un couple de quadra :

CLAIRE: infirmière, femme d'un acteur qu'elle ne supporte plus.

FRANCK: Il est acteur et ne se supporte plus lui même. Il a une tendance à l’embonpoint.


Une jeune ouvreuse et son amoureux :

MARTINE: l'ouvreuse, petite amie de Laurent.

LAURENT: Il est beau, il est amoureux, il est jeune. Mais il est atteint d’un mal incurable, sans doute le fameux virus du Théâtre…


Et enfin, un auteur – metteur en scène et directeur du théâtre, Monsieur KNOBST.