12 Hommes en colère
Accueil Espace Pro

RÉSUMÉ

Etats-Unis. 12 hommes, au cours de la délibération d’un procès, ont la responsabilité de juger un jeune homme accusé de parricide. Si pour 11 d’entre eux sa culpabilité est évidente, un juré va émettre des doutes. Or il faut l’unanimité pour prononcer un verdict. Une vie est entre leurs mains. C’est l’acquittement ou la chaise électrique.

On assiste dans une tension palpable à un drame judiciaire dans lequel l’intelligence, l’humanité et la persévérance d’un seul homme vont mettre à mal les certitudes et les préjugés des 11 autres jurés, chacun habité et influencé par son histoire personnelle.
Au-delà de l’enjeu du procès, cette pièce au propos éminemment moderne questionne sur la façon dont est rendue la justice, montrant à quel point les préjugés indéracinables et l’intolérance de certains peuvent décider de la vie d’un homme.
Le Théâtre Hébertot revisite le chef-d’œuvre du dramaturge américain Reginald Rose “Twelve Angry Men” (12 Hommes en colère), écrit en 1953 et adapté au cinéma par Sydney Lumet quatre ans plus tard.
Mise en scène par Charles Tordjman, cette nouvelle adaptation théâtrale est signée par Francis Lombrail qui avait déjà adapté avec succès une autre pièce américaine : Les Cartes du pouvoir.

 

GLOBES DE CRISTAL 2018 : MEILLEURE PIÈCE DE THÉÂTRE

12hommes-photo02

 

LA PRESSE EN PARLE

Un huis clos grinçant… C’est un chef-d’oeuvre du 7e art signé par le grand Sidney Lumet, que tout le monde a vu au moins une fois sa vie.
Vanity Fair


Interprétée par de solides acteurs comme Bruno Wolkowitch, Francis Lombrail et les autres, tous bien dirigés par Charles Tordjman. Le réquisitoire de Reginald Rose demeure très efficace contre la peine de mort – toujours en vigueur dans trente Etats de la fédération.
L’Obs

 
Il est 19h. Puis, le rideau se lève et vous oubliez tout. C’est brillant. Les acteurs sont tous éblouissants ; et la salle est médusée par la qualité, la nervosité de cette interprétation. Courez-y !
Paris Match

 
La réussite tient à la fois à la direction de Charles Tordjman et à la qualité de chacun des douze comédiens. Ils sont parfaitement distribués, excellents interprètes qui savent à la fois être unis et offrir à chacun des personnages une forte personnalité. Chacun mériterait analyse : le travail est fin. Un très bon spectacle qui s’adresse à toutes les générations.
Armelle Héliot, Le Quotidien du Médecin

 

 

À VOIR À PARIS

Reprise au Théâtre Hébertot à partir du 3 octobre 2019

 


ÉQUIPE ARTISTIQUE

Une pièce écrite par Reginald Rose
Adaptation française Francis Lombrail
Mise en scène de Charles Tordjman

Avec Jeoffrey Bourdenet – Antoine Courtray – Philippe Crubezy Olivier Cruveiller Adel Djemaï – Christian Drillaud Claude Guedj – Roch Leibovici – Pierre Alain Leleu Francis Lombrail – Bruno Putzulu – Pascal Ternisien

et en alternance :
Yves Lambrecht – Xavier de Guillebon – François Raüch de Roberty

Assistante mise en scène Pauline Masson
 - Décors Vincent Tordjman - Lumières Christian Pinaud - Costumes Cidalia Da Costa - Musiques Vicnet

 

 

PRODUCTION

Théâtre Hébertot

 

 

 

 

Contact diffusion :
Christine Grenier - 01 73 54 19 00
c.grenier@atelier-theatre-actuel.com