Histoire de Nana
Accueil Note d'intention L'équipe de création La distribution Espace Pro

Barbara Probst

Diplômée de la LAMDA (Londres), du CNSAD (Paris) et Talent Cannes ADAMI 2014, Barbara a été dirigée au Théâtre par Nicolas Briançon « Volpone », Théâtre de la Madeleine et Tournée, Catherine Chevallier « Jubilé » d'Agathe, Studio Théâtre de la Comédie Française et Théâtre Antoine, Gilles Bouillon « La Cerisaie », tournée France/Suisse Théâtre Nationaux, Georges Lavaudant « Archipel Marie Ndiaye », Cartoucherie et Théâtre des Bouffes du Nord.

Elle a aussi tourné dans une vingtaine de films pour le cinéma et la télévision aux côtés de Vincent Pérez, Jérémie Renier, Claude Brasseur, François Cluzet, Lars Eidinger... et sous la direction entre autres de Jacques Fansten, Denis Dercourt, Saphia Azzedine, Benjamin Biolay, Jean-Pierre Mocky, Marine Francen, Guillaume Gallienne...  

 

Olivia Demorge

Formée au cours Florent puis au cours Galabru, elle fait ses débuts sur scène dans « Le Meunier d'Angibault » d'après le roman de George Sand.

Par la suite, elle jouera sous la direction de Michel et Jean Galabru (« Le Système Ribadier » de Feydeau et « L'Entourloupe » de Reynaud-Fourton), Nabil Massad (« En attendant l'huissier »), Sébastien Tonnet (« Histoires d'Amour »), René Camoin (« Les Vœux de la religieuse » d'après Diderot, « L'Avare »). Elle participe à la création de la compagnie Gala 507 avec laquelle elle joue « Ouitche ! » (scènes de Courteline) et « Fiasco » de Bruno Gouery. Plus récemment, Florence Camoin lui confie les rôles principaux de ses pièces, « Le Bonheur des dames de Zola » et « Marie-Antoinette, Malhesherbes, Le dernier combat ». Elle est également professeur d'art dramatique. 

 

Xavier Béja

Formé au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique, il a travaillé sous la direction de nombreux metteurs en scène (Matthias Langhoff, Adel Hakim, Robert Cantarella, Etienne Bierry, Stéphanie Loïk, Bernard Bloch…).

Il adapte et met en scène « Les Lettres Portugaises » au Théâtre Paris-Villette en 1991, puis met en scène et joue « Inconnu à cette adresse » de Kressmann Taylor, spectacle qui sera représenté plus de 400 fois à Paris et en tournée de 2006 à 2010.

 

Jean-Luc Paliès

Metteur en scène, scénographe de théâtre et d'opéra, comédien, il est directeur artistique de la compagnie Influenscènes. Il est l’inventeur de plusieurs concepts culturels dont la Version pupitre... Ses dernières créations : « Vita # bis », spectacle musical de Louise Doutreligne (Saint-Maur, Vitry-sur-Seine, Fontenay-sous-Bois, au Festival d’Avignon Off 2016 au Théâtre du Girasole) ; « C’est la faute à Le Corbusier ? », spectacle musical de Louise Doutreligne - création Fontenay-sous-Bois, Vitry-sur-Seine, Firminy, Saint-Maur, Rosny-sous-Bois, Cartoucherie/Théâtre de L’épée de Bois, 30 représentations au Vingtième Théâtre Paris 2015.

 

Alain Guillo

Après une formation Sorbonne/Censier Paris III, il débute au théâtre avec la Cie de La Lucarne, puis Thierry Bédard, Patrice Chéreau, Annie Lucas, Jean-Luc Paliès, et avec Influenscènes « Vienne 1913 », « Le Mot Progrès... », « Ça travaille encore ». Il tourne au cinéma où il forge quelques fidélités avec Cédric Klapisch, notamment dans « Le Péril Jeune », et aussi entre autres avec Philippe Harel dont « Les Randonneurs », puis Romain Goupil, Raul Ruiz, Costas-Gavras, Toledano, Nakache. À la télévision avec Philippe Setbon, Etienne Dhaene, Bertrand van Effenterre... Il joue dans « Vita # Bis » de Louise Doutreligne, création 2016. 

 

Philippe de Monts

Il a joué entres autres dans « l'Opéra du Dragon » de Heiner Muller, « Le Songe d'une nuit d'été » de W. Shakespeare, « L’appartement de Zoika » de M. Boulgakov, « Réclame » de Julien Marcland, « Le pays de rien » de Nathalie Papin, « Je hais les routes départementales » de Jean Yanne. « Le monde de Tsitsino » de L. Bugadze, « Le mot progrès dans la bouche de ma mère » de Matei Visniec, « Werther et Wherter » de Zanina Mircevska, actuellement en création dans « Purge » de Sofi Oksanen, « Grande sérénade nocturne » de Lasha Bugadze et « Être le loup » de Bettina Wegenast. Au cinéma et à la télévision dans « Coluche » de A. de Caunes, dans « La lisière » de G. Bajard aux côtés de Melvil Poupaud, PJ. Philippe de Monts est aussi metteur en scène et réalisateur. Deux courts-métrages à son actif et son premier long métrage est actuellement en préparation.