Histoire de Nana
Accueil Note d'intention L'équipe de création La distribution Espace Pro

La pièce

Le choix des personnages m’a paru limpide. Zoé, la femme de chambre et confidente était indispensable pour nous faire partager les sentiments réels de Nana. Le personnage du jeune amant, Jojo, est l’alter ego au masculin de notre courtisane. Il n’a ni conscience ni morale et c’est peut-être pour cela que Nana est séduite par ce mauvais garçon qui n’hésite pas à profiter d’elle et à la remettre à sa place. Le directeur du théâtre, le mentor de Nana, campe un ami qui n’a guère d’illusions sur son époque. Il fallait bien entendu une victime riche, un banquier, qui saurait finalement garder son cynisme et ne pas sombrer. N’oublions pas le Comte Muffat qui représente le sens moral, l’idée du pêché, le désir insurmontable, le cocu désespéré qui viendra au pied de l’hôtel attendre la mort de Nana sans qu’on sache finalement ce qu’il adviendra de lui après… Zola décrit un monde de faux-semblants où, si l’on ne se laisse pas emporter sans vergogne par le tourbillon léger de son époque, on finit par s’effondrer dans l’indifférence générale.

"Le Bonheur des dames de Zola" traite de l’émancipation des femmes de toutes conditions sociales. Nana traite de leur asservissement. Quel choix avait Nana, fille de la pauvre Gervaise, sinon se prostituer ? Elle est belle. Les hommes tombent dans ses bras. Elle est pauvre, alors elle se fait payer, en toute bonne logique. Il n’est pas question d’amour. Il est question de survivre ; et pourquoi pas dans le confort, tant qu’à faire, pas comme sa mère ! Elle respire la joie et la simplicité d’un contrat avec la gente masculine qui lui convient. Ils l’aiment, la désirent, en souffrent, c’est leur problème. Nana croit qu’elle aurait pu être une femme honnête ou une gentille religieuse mais son destin l’a condamnée à dispenser toutes sortes de joies. Elle ne sait pas faire autrement. Elle vit au jour le jour, prête à s’échapper à tout moment.

Florence Camoin

 

  Histoire de Nana - photo 03  Histoire de Nana - photo 02
© Anne Gayan